AFROPEDIE

TELLE OEUVRE, TELLE PHILOSOPHIE!

Pour mieux me mettre au service des Jeunes d'Afrique et de sa Diaspora, j'ai eu l'idée du concept d'Afropédie comme une encyclopédie des connaissances et notions dans tous les domaines à connexion africaine. Une première fouille sur l'Internet m'a conduit à la version anglaise du terme c'est-à-dire Afropedia ou Afropedea avec la même signification. Le site qui a le plus retenu mon attention est Afropedea. Pour y parvenir, il faudra la participation des spécialistes pan-africains ou pan-africanistes. En écrivant donc les textes, il faut que chacun de nous retienne ce qui suit:

0_ LE MONDE ACTUEL
Permettons-nous d'abord cette courte observation du monde d'aujourd'hui:
Après les différentes formes de migration (volontaire ou contrainte), les Hommes se définissent aujourd'hui différemment suivant les modes de vie qui ont surtout rapport à leurs traditions et leurs coutumes qu'ils voient eux-mêmes, d'origine et cela n'a rien avoir avec le lieu géographique où l'on habite ou la réligion que l'on pratique, même des fois la couleur de la peau importe peu.
Le 1er groupe est ''Afrocéanie'' c'est-à-dire le groupe de ceux qui se sentent aujourd'hui d'origine africaine ou australienne (c-à-d du Sud); celui qui veut, peut les appeler ''la race noire ou brune''. Le 2è groupe est ''Eurasie'' c'est-à-dire le groupe de ceux qui se sentent d'origine européenne ou asiatique; celui qui veut, peut les appeler ''la race blanche ou jaune''. Et le 3è groupe est ''Amérinde'' c'est-à-dire le groupe de ceux qui se sentent d'origine américaine ou indienne (nord et sud); celui qui veut, peut les appeler ''la race rouge ou brunâtre''.
Voilà donc les 3 dégrés de liberté dont doit jouir actuellement l'Humanité dans l'Univers (Espace et temps) qui est fait en dehors du temps, de six dégrés de liberté. Les trois autres dégrés étant respectivement pour la faune, la flore et toutes les autres choses sous les formes d'état de la matière: solide (ex. les planètes), liquide (ex. les océans) et gazeuse (ex. l'air).
Je rappelle que le ''Dégré de liberté'' est par définition, la possibilité de movement ou d'évolution donc de développement dans une direction non contrainte. Gare donc à ceux qui vont contre les lois de la Nature!

1_ AFROPÉDIE, ORIGINALITÉ AFRICAINE
Afropédie est quelque sorte une Encyclopédie pan-africaine. Elle est la transcription qui enveloppe tout ce qui concerne l'Afrique et les descendants africains. Autrement dit, si le Panafricanisme est le regroupement de tous les descendants africains, Afropédie est le regroupement en un ouvrage des connaissances et notions africaines. Les textes doivent donc être originaux et ne peuvent pas tenir lieu de "copier-coller" mais plutôt des synthèses authentiques bien vérifiées et issues des recherches propres aux auteurs. L'Afropédie peut-être aussi vue comme une Science qui a pour objet l'étude des connaissances et notions à connexion africaine.

2_ AFROPÉDIE SUIVANT LE PRINCIPE PANAFRICAIN
Dans Afropédie, nous n'allons pas parler trop des autres (par ex. en les critiquant). Nous allons plutôt exposer directement les valeurs purement africaines comme le Panafricanisme nous conseille de chanter la gloire de l'Afrique et de ses Grands Rois. Pour chanter cette gloire, nous pouvons donc nous comparer aux autres mais retenons que, qui se plaind se sent d'avance plus faible.

3_ RIEN N'EST ENCORE PERDU
Pour atteindre notre but, nous devons néanmoins nous baser sur la situation actuelle des peuples d'Afrique dispersés et faire le recensement de toutes les valeurs africaines communauté par communauté afin d'en faire une (panafricaine). Donc les premiers sous-titres de certains chapitres comme ''Culture'' peuvent être les pays de ''Pan-Afrique''.

4_ SOYONS SYSTÉMATIQUES ET FRANCS
D'abord, nous allons recueillir des idées en vrac et ensuite, en vue de mieux les présenter, les textes pourront subir de modifications après consultation des auteurs jusqu'au moment où le Président du Mopjad ou du Conseil Panafricain décidera du sort d'une version finale de l'Afropédie. Afin de faciliter la recherche des parties et la lecture rapides de la version électronique d'Afropédie, une navigation au sein de chaque chapitre est prévue; le présent texte tenant lieu d'exemple. Pour garantir leurs droits, la photo ou nom et prénom des auteurs peuvent être cochés.

5_ SOYONS RAISONNABLES
Finalement, tous les chapitres seront liés d'une manière logique; raison pour laquelle il y a un slogan motto en haut comme par exemple: ''Telles coutumes, telle culture'' pour permettre la cohésion des chapitres d'Afropédie et faciliter à la fois sa rédaction par les auteurs ou surtout le modérateur et sa compréhension par les lecteurs ou visiteurs du site.

6_ PAS D'ESCALADE
Par conséquent, la rédaction finale du chapitre qui suit doit être en principe, basée sur celle de celui qui précède. Par exemple, la rédaction complète du chapitre ''Cultures africaines'' doit avoir lieu après celle du chapitre ''Coutumes africaines'' car il faut d'abord bien tisser toutes nos coutumes (pays par pays par exemple) avant de présenter nos cultures. A mon avis les cultures des peuples d'Afrique dérivent avant tout de leurs coutumes.

7_ PREMIER CHAPÎTRE -PANAFRICANISME
Pour rendre hommage à nos devancés, ma proposition est de commencer Afropédie par la présentation de leur plus grand oeuvre littéraire qui est le Panafricanisme et qu'ils nous ont permis d'hériter. En effet, le Panafricanisme est la doctrine philosophique de certains panafricains qui ont pensé ou qui pensent unifier tous les panafricains autour d'une même cause. Un panafricaniste est donc quelqu'un qui partage l'idéologie du panafricanisme ainsi annoncée et peut ne pas être panafricain à vue d'oeil ou officiellement. Tout comme un panafricain n'est pas forcément panafricaniste car le panafricanisme n'est pas une dictature. Il faut quand même savoir que celui qui accepte les concepts de panafrique et panafricain, est dans une certaine mesure panafricaniste. Tout Homme qui croit en la Science et Recherches de Cheikh Anta Diop a le droit de se déclarer panafricain ou panafricaniste. Pour en savoir plus, consultez le premier chapitre d'Afropédie : Panafricanisme

8_ DEUXIÈME CHAPÎTRE -PANAFRIQUE
Ensuite, pour tenter d'achever, ou, tout au-moins continuer l'oeuvre de nos devancés panafricains Panafricanistes, le deuxième chapître d'Afropédie doit tenir lieu d'un effort pour la définition claire de notre espace géographique qui est ''Pan-Afrique''. En effet Panafrique dont je ne sais encore absolument quel genre lui attribuer, désigne l'Afrique et sa Diaspora. Tout ce qui a donc rapport à cet ensemble est panafricain. Par exemple, un africain est naturellement pan-africain car l'Afrique est incluse dans Pan-Afrique mais cette dernière notion ne peut exister sans l'Afrique car elle lui est étroitement liée ou attribuée. Ce qui est donc africain est nécessairement panafricain et vice versa. Pour en savoir plus, consultez : Panafrique

9_ TRADITION, COUTUME, CULTURE OU CIVILISATION?
Faisons aussi la part des choses entre Traditions africaines, Coutumes africaines, Cultures africaines et Civilisation. En effet, certains d'entre nous auront raison de dire que tradition et coutume sont indissociables car malheuresement nous opérons dans des langues qui ne sont pas les nôtres, dans notre cas, le français qui est la langue d'un système chaotique. À force de rédiger nos propres textes, nous allons détecter les carences de ce système. Il est difficile de faire la distinction entre tradition et coutume dans la langue française car au fait les européens n'ont pas de tradition de longue date comparativement aux africains. Tout ce qu'ils appellent tradition est plutôt coutume, réligion ou culture générale à l'échelle nationale même continentale ou raciale; les grandes familles ou clans n'existent presque pas alors que la tradition proprement dite, est une chose beaucoup plus liée à ces derniers. Quand bien même tradition et coutume sont liées, en Afrique où les communautés sont bien structurées, il existe une différence. Un africaniste est un spécialiste de l'Africanisme qui est la Science de l'Afrique originale à savoir ses langues, ethnologies, civilisations, etc..

10_ TRADITIONS AFRICAINES
En Afrique, la tradition est la coutume des grandes ou plus ou moins rares occasions qui se manifeste souvent par des procédures. Le non respect d'une coutume peut être critiqué même dans une ambiance cordiale mais le manque de respect à la tradition proprement dite est une offense (très mal vu) aux Dieux ou Anscestres. Raison pour laquelle, c'est souvent les sages ou les connaisseurs d'une famille ou d'un clan de familles qui s'en chargent pour son bon déroulement.
Ex. le déroulement des cérémonies funéraires (dites traditionelles) dans une famille ou clan, des rites, des totems, des cultes etc. Pour en savoir plus, consultez : Traditions africaines

11_ COUTUMES AFRICAINES
Alors qu'en Afrique, la coutume est une tradition quotidienne véhiculée qui se manifeste par la mentalité originale et générale d'une société d'hommes c-à-d des comportements familiers (de presque tous les jours) et propres à eux comme tribu, ethnie ou peuple. C'est la culture (résultante) tribale ou ethnique de différentes traditions familiales ou claniques pour en faire une tradition commune. Elle est le premier ordre moral de civilisation qui émane directement de leurs traditions respectives et qui assiste les membres d'une société tribale ou ethnique à pouvoir vivre ensemble tout en s'occupant de leurs activités quotidiennes. Ce sont les savoirs-faire, savoirs-vivre, savoirs se comporter etc. communs à eux.
Ex. l'hospitalité du béninois. Pour en savoir plus, consultez : Coutumes africaines

12_ CULTURES AFRICAINES -AFRICANITÉ
Enfin, si la tradition proprement dite est une chose beaucoup plus familiale ou clanique c'est-à-dire d'un clan de familles d'ancestres communs, la coutume tribale ou ethnique, la culture est plutôt plus individuelle que collective. Elle commence à se faire remarquer déjà au sein des tribus ou ethnies où des familles ou clans à connexions tribales ou ethniques réelles ou supposées se regroupent. Elle est au fait, le deuxième ordre moral de civilisation d'un individu par un effort de synthèse (confrontement, fusion, sélection, etc.) de différentes traditions et coutumes au sein d'une tribu ou ethnie pour en faire son caractère outre le naturel. On remarquera donc les formes de culture individuelle et générale au sein d'une communauté de différentes tribus et ethnies. L'Africanité est l'ensemble des caractères spécifiques ou particuliers à la culture africaine. Par exemple, l'art et la façon de s'habiller d'un indvidu sont des formes de culture. Pour en savoir plus, consultez : Cultures panafricaines

13_ CIVILISATIONS AFRICAINES -AFRICANISTIQUE
13_Pour terminer l'éclairage sur la définition à adopter des quatre termes, aidons-nous à lever une fois encore mais plus explicitement certaines ambiguïtés. Le fait que de nos jours, nous avons réellement tendance à confondre tradition, coutume, culture et même civilisation est causé par l'ensemble culturel ou civilisateur que nous avons acquis ou acquérons bon gré ou mal gré, malgré nos efforts. Dans Afropédie, nous allons avant tout, nous concentrer sur l'originalité africaine jusqu'au temps dit sans honte, colonial et tenter d'ordonner les choses.
Ainsi dit, la tradition désignera la culture générale dans tous les domaines considérés comme nécéssaires et communs qui permet aux membres d'une famille ou d'un clan de vivre ensemble. À ce niveau, elle est la base (0) ou le fondement moral de civilisation d'un individu.
La coutume étant alors la culture générale propre à une tribu ou ethnie qui permet aux différentes familles ou clans de vivre ensemble. Nous dirons ici, qu'elle est le premier ordre moral de civilisation d'un individu car plus qu'une tradition se sont rencontrées.
La culture elle-même désignerait à l'échelle nationale, le mécanisme de synthèse par chaque individu (culture personnelle) ou une nation (culture nationale face aux différentes traditions et coutumes des différentes tribus et ethnies d'une nation. Nous parlerons d'elle comme du deuxième ordre moral de civilisation d'un individu dans une nation.
Le mot «civilisation» c'est à dire le troisième et peut-être dernier ordre ''moral'' de civilisation des nations ou races, serait donc réservé au mécanisme de synthèse de différentes cultures à l'échelle continentale et intercontinentale ou mondiale. L'Africanistique est la Science qui s'occupe spécialement des civilisations africaines.

14_ LES ÉLÉMENTS DE LA CULTURE
Les éléments du mécanisme culturel avec leur dégré d'avancement qui doivent en principe nous aider à nous cultiver afin de pouvoir vivre au sein et surtout endehors de notre tribu et ethnie et que nous appellons souvent tout simplement ''culture'', sont : la spiritualité ou réligion, les langues, les arts (sculpture, peinture etc.), le théatre, la littérature, la cinématographie, la musique, la danse, la couture etc..
Ici, l'élément qui mérite notre attention est la spiritualité car toutes les grandes réligions utilisées aujourd'hui comme des coussins financiers et qui sont à la base des différentes formes de politique, doivent leur source à l'Afrique qui, par conséquent et du fait de son envahissement pour des raisons économiques, se voit elle-même troublée ou privée de la systématisation de sa spiritualité originale. Voilà une chose qu'il nous faut inéluctablement rétablir. Il convient de définir comme dans le cas de chaque élément du mécanisme culturel, la spiritualité comme la culture de l'ordre moral de civilisation de l'esprit humain. Pour en savoir plus, consultez : Spiritualité africaine

15_ LES ÉLÉMENTS DE LA CIVILISATION
Tandis que les éléments du mécanisme civilisateur avec leur dégré d'avancement qui doivent en principe permettre la cohabitation de différente nations ou races et que nous appellons très souvent tout simplement ''civilisation'', sont les sciences, les techniques et les technologies de toute la chaine logistique c'est-à-dire les resources naturelles, les routes, les bâtiments, les produits, les moyens de travail et de transport des hommes, des choses et des données, etc..
C'est justement au cours du troisième ordre de civilisation c'est-à-dire à la rencontre des hommes de différentes nationalités ou races que des troubles inhumaines comme la recherche de domination, l'intérêt personnel, national ou racial, la concurrence économique, etc. au sein de toute la communauté humaine ont vu jour. Hormis les conflits familiaux, tribaux et ethniques moins dangereux, des nations Euro-asiatiques, surtout Européennes n'ont pas fourni un effort pour respecter le principe fondamental d'ordre moral qui nous a accompagné depuis nos traditions jusqu'à nos cultures ethniques ou disons nationales. Les races Afrocéanique et Amérindienne ont connu différentes formes d'atrocité comme l'envahissement, agression, esclavage, déracinement et même tentation d'extinction appelés jusqu'à nos jours sans honte mais orgeuilleusement colonisation appuyée par une fausse spiritualité et un système politique appelé démocratie mais qui est aufait du féodalisme impérialiste, tout cela au nom de culture et civilisation. D'où des réactions comme Révolution, Socialisme, etc. Dans notre cas, le remède serait d'utiliser notre doctrine philosophique qui est le Panafricanisme pour nous regrouper en Panafrique, regrouper toutes nos connaissances et notions originales en Afropédie afin de pouvoir re-systématiser notre spiritualité et notre ingénierie de développement et d'épanouïssement c'est-à-dire notre système politique exécutif qu'il convient d'appeler ''Afro-démocratie''. Pour en savoir plus, consultez : Afro-démocratie

Pour conclure, je dirai tout simplement que:

''Un homme sans Tradition en tant que telle est un homme dépourvu d'ordre Moral.''


MOPJAD en Famille Panafricaine :

|Parlement Panafricain| |Coscience Africaine| |UMOJA| |Voix de la Résistance Africaine| |Afrodescendants d'Amérique Latine et des Caraibes| |Forum de la Ligue Panafricaine – Umoja| |Le Blog de Pierre EBOUNDIT| |Obambé Gakosso| |Obambe GAKOSSO (2)| |ThomasSankara.net|
Copyright 2012 | MOPJAD | Le Mouvement Panafricain des Jeunes d'Afrique et de la Diaspora |

Powered by: | INTEXT-POLAND | csanny@wp.pl | All rights reserved